Alors que je m’entrainais avec Chen Xiang le matin dans le parc, un jour j’ai vu un autre maitre de xing yi quan qui était venu pour demander d’étudier avec Chen Xiang. Ce maitre était très différent, il agissait comme un paysan et il fumait pendant qu’il démontrait ses mouvements. Par contre, même avec cette attitude sa technique était très impressionante!

Pour ma part, je ne suis pas curieux de nature et je respecte toujours les enseignements de mes professeurs alors même si la plupart des autres étudiants étaient allé voir cette démonstration, j’ai continué de pratiquer dans mon coin mes lignes de bagua.

Après quelques temps, le maitre m’a vu du coin de l’oeil et s’est avancer vers moi par curiosité de voir un étranger pratiquer les arts martiaux chinois. Au début, je l’ai ignoré alors je crois qu’il n’a pas aimé ça et il a vu ça comme un manque de respect. Par contre, mon but était de perfectionner ma technique pour que Chen Xiang puisse me corriger et m’apprendre de nouveaux mouvements. C’est alors que le maitre de xing yi quan me dit avec sa cigarette dans le coin de la bouche: « Ta technique de baguazhang n’est pas bonne, tu as beaucoup de failles et ton corps n’est pas assez encré dans le sol. » Pour ma part, je n’avais aucun conseil à recevoir de sa part alors j’ai continuer de l’ignorer. Ensuite son côté obscure l’a entrainé à venir me tester alors doucement il est venu pour me faucher et disant que ma position n’était pas stable. Par contre, j’ai vu venir son pied et je l’ai évité en me déplacant vers l’autre côté puis je l’ai déséquilibré à son tour. Le maître est venu rouge de colère et d’un coup très brusque et rapide il m’a projeté au sol facilement pour me démontrer qu’il était d’un niveau pas mal plus haut que le mien. En me levant, j’était un peu confu car je ne savais pas trop si je devais continuer en mode défi ou bien simplement discuter avec ce maitre car je savais d’avance qu’il était meilleur que moi. C’est alors que j’ai entendu la voix de Chen Xiang au loin qui disait: « Laisse mon élève tranquile sinon tu vas avoir affaire à moi! ».

Ensuite, il s’en alla s’expliquer à Chen Xiang avec une attitude gênée et respectueuse. Quelques minutes plus tard, j’avais fini de faire tous mes exercices alors mon ami Kiran qui était Suisse est venu me voir et m’a dit : « Viens voir ce que fait ce maitre ». Donc je suis allé voir ses prouesses. C’est alors qu’il m’a impressionné car il était capable de déplacer son « Dan Tian » (centre d’énergie), un peu partout dans son corps, un peu comme une boule d’énergie qu’on déplacerait sous la peau. Il pouvait même gonfler son ventre vis-à-vis ses côtes, son dos et même sa gorge. Ce qui l’aidait à se protéger en cas de coups frappés à certains de ces endroits. J’ai même pu tester moi-même avec un coup de poing de toutes mes forces dans ses côtes et il resta dans broncher toujours avec une cigarette à la bouche !

Par contre, ce qui m’a impressionné le plus c’est lorsqu’il a dit que peu importe à quel point il nous avait impressionné, Chen Xiang était selon lui d’un niveau très supérieur au sien et c’est pour ça qu’il voulait devenir son élève. Par contre, Chen Xiang ne voulait pas de ce genre d’élève car selon lui il n’avait rien de plus à lui apprendre.

* En fouillant pour trouver une photo de Chen Xiang j’ai découvert cette page où on parle un peu de Chen Xiang et d’un test scientifique qui a été fait à l’université de Standford en Californie sur les forces de l’énergie interne:
http://qi-harmony.com/the-taiji-difference/