Tag Archive: ormus


Ormus: les plantes aiment ca

Depuis que je prend mon ormus tous les matins avec une cuillère à thé, j’en échape toujours un peu en versant le tout dans ma cuillère. Alors au lieu de gaspiller l’ormus, je transvide le tout maintenant au-dessus d’une plante qui était pas forte forte mais depuis qu’elle a reçu quelques gouttes elle est vraiment top shape puis elle a grossit même plus vite qu’avant.

Malheureusement, ma bouteille d’ormus se vide de plus en plus et je vois que bientôt je devrai m’en fabriquer car je ne souhaite pas en acheter sur internet plus longtemps. En passant, j’ai trouvé une place à Montréal où on peut acheter de la potasse caustique (KOH). Je ne suis pas encore allé mais c’est dans mon agenda pour la semaine prochaine 😉

Voici le site web: http://www.savonpopulaire.ca/fr/soudepotash

Après plusieurs échecs de fabrication de l’ormus, j’ai finalement décidé de me commander de l’ormus sur internet. Hier après-midi j’ai reçu ma première bouteille. On dit qu’il faut prendre ça le matin avec le ventre vide donc ce matin j’étais vraiment excité de voir les effets après la première cuillère. Je n’ai rien senti sur le coup mais j’ai remarqué que mon nez a commencé à couler toute l’avant-midi. Certain disent que l’ormus au début peut causer des effets similaires au rhume car il fait sortir les impuretés du corps… Je vais continuer de prendre ma cuillère tous les matins et je vous tiendrai au courant des autres effets 🙂

Cette semaine, j’ai eu la chance de visionner un petit bout du film documentaire « Frequency of Genius ». Selon moi, c’est un des meilleurs film de ce genre depuis longtemps. Il comprend certains invités comme David Wolfe, Nassim Haramein, Jacque Fresco, Joe Marshalla, Gabriel Cousens, Jonathan Quitin et Edward Grifin.

Le film traite de sujet comme la physic, la géométrie sacré, technologies et d’autres façons pour améliorer notre société dans le but d’un futur plus naturel et spirituel.

Voici le trailer:

David Wolfe

Aujourd’hui je veux vous faire part d’un gars très connu dans le monde de l’alimentation vivante « raw food ». David Wolfe est probablement le conférencier le plus en demande à l’instant. Il voyage d’un pays à l’autre tous les jours et ses sujets de conférences varient de l’alimentation, la santé, la science, les technologies etc… Il m’a fait connaitre beaucoup de chose dont l’ormus. Il a créé un site où vous pouvez trouver de l’eau de source gratuitement et en abondance (http://www.findaspring.com/). Il possèdait une companie du nom de SunFood mais apparament des banquiers de Monsanto auraient réussi à lui voler.

En terminant, voici une de ces conférences qui m’a fait connaitre l’ormus:

Recette de fabrication de l’Ormus

Voici une recette plutôt simple que j’ai trouvé pour la fabrication de l’ormus. Je ne l’ai pas essayé mais je vais le faire dans les prochains jours. Je vous en redonnes des nouvelles 😉

Recette:

Liste du matériel nécessaire:

• Deux récipients en acier inoxydable ou en pyrex, d’une contenance de
deux litres minimum
• Des filtres à café pour cafetière
• Une passoire pour tenir le filtre à café (pas d’aluminium)
• Une petite bouteille avec une pipette
• Du papier pH pouvant mesurer jusqu’à 11 ou un pH mètre électronique
• Un flacon à décanter en verre (avec un robinet en bas si possible)
• Une pipette ou une seringue de 50cc (surtout si vous n’avez pas de
robinet sur le flacon à décanter)
• Un récipient en pyrex gradué (Becher)
Ingrédients nécessaires:
• Sel de mer brut (le gris qui à l’air humide) est le meilleur. Vous pouvez
aussi vous procurer du sel de la mer morte.
• De la potasse caustique (hydroxyde de potassium – KOH)
• Trois litres d’eau distillée
• Du vinaigre blanc

Préparation: au-dessus de l’évier !

Versez deux décilitres d’eau distillée dans le récipient en pyrex gradué que
vous aurez préalablement placé l’évier. Ajouter deux cuillères à soupe de
poudre de potasse. Restez assez loin de l’évier afin que la fumée ne vous
arrive pas dans les yeux, et remuez la poudre afin qu’elle soit bien dissoute.
Attention : l’eau va devenir chaude. Si la poudre de potasse rentre en contact
avec la peau ou les habits, nettoyez immédiatement la peau avec de l’eau et
du savon et retirez vos habits. Autrement la poudre risque de ronger la peau
et les habits.
Posez la petite bouteille avec la pipette dans l’évier, enlevez la pipette et
remplissez la bouteille avec la solution de potasse ainsi obtenue. Si l’eau est
toujours chaude, ne refermez pas la petite bouteille tout de suite, mais
attendez que cela refroidisse.

Marche à suivre:

1. Versez 1 litre d’eau dans un récipient puis mettez-y 0.25 dl de sel marin
gris, ou 0.125 dl sel de la mer morte.
2. Filtrez l’eau salée à travers le filtre à café dans le second récipient,
répétez l’opération en changeant le filtre jusqu’à ce que le filtre ne
retienne plus de saletés.
3. Tenez le papier pH prêt, puis ajoutez quelques gouttes de la solution de
potasse dans l’eau sale, tout en remuant en permanence. N’hésitez pas
à varier votre mouvement quand vous remuez afin de bien mélanger la
solution de potasse à l’eau qui a tendance à stagner au même endroit.
4. Vérifiez le pH de l’eau. L’objectif est que le pH atteigne 10 sans
dépasser 11. Il augmentera lentement jusqu’à 9, puis s’accélérera
ensuite. Lorsqu’il sera proche de 10, il augmentera très rapidement. Si il
s’avère qu’il dépasse 11, ajoutez quelques gouttes de vinaigre afin de
faire redescendre le pH.
Note: la raison pour laquelle il faut faire attention au niveau de pH est
que les éléments à l’état M précipiteront juste au dessus de 10.5. Si
vous allez plus haut, d’autres éléments (appelés éléments Gilchrist)
précipiterons aussi, et ils ne sont pas bons. C’est pourquoi il faut
impérativement maintenir le pH en dessous de 11 (10.78 pour être
exact).
5. Lorsque que le pH désiré est atteint à un endroit, déplacez le papier pH
pour vérifier que le niveau de pH est uniformément distribué dans l’eau.
6. Versez l’eau dans un grand récipient. Laissez reposer pendant au moins
4 heures. L’idéal est de laisser reposer pendant la nuit. Un précipité
blanchâtre va se former au fond du récipient.
7. Lorsque que 4 à 12 heures sont passées, retirez l’eau salée du récipient
(tout en laissant le précipité au fond, et remplissez le d’eau distillée ou
d’eau du robinet. (Vous pouvez ajuster la quantité d’eau distillée et
augmenter le pH afin d’avoir encore un peu de précipité). Secouez et
laissez reposer encore une fois. Cette procédure s’appelle “le lavage du
précipité”.
8. Lavez le précipité au moins trois fois avec de l’eau propre, à chaque fois
secouez et laissez reposer au moins 4 heures avant de recommencer. La
procédure de nettoyage prend donc 12 heures.
9. Après le dernier nettoyage, versez le mélange sirupeux de poudre
blanchâtre et d’eau dans une bouteille en verre, fermez
hermétiquement et gardez-le pour un usage ultérieur. Stocker à l’abri
des champs électriques et magnétiques.
Sachant que l’Ormus est fortement influencé par les pensées et l’énergie, il
est intéressant d’augmenter son potentiel en mettant des objets charges
d’énergie autour, comme par exemple des cristaux, des photos d’êtres aimés,
des intentions écrites, des objectifs, etc.

Ormus

J’ai découvert l’ormus via David Wolfe il y a déjà 2 ans et j’ai essayé 2-3 fois de m’en fabriquer mais sans succès. On dit que l’ormus est l’énergie pure à l’intérieur de la matière. Comme l’eau de source va vers le haut et l’eau de puit va vers le bas, on dit que nous devrions boire seulement l’eau qui monte pour avoir toujours l’énergie légère et ascendante… Avec différent outils, David Wolfe envoie l’eau dans un vortex et la partie de l’eau qui remonte dans un tuyau est ensuite envoyée dans un 4 autres vortex et à la toute fin l’eau qui en ressort est tellement légère qu’elle est absorbée immédiatement par le système et on ne la sent pas du tout descendre dans l’estomac.

Les gens qui prennent de l’ormus affirment qu’ils peuvent devenir plus jeune, leur cheveux repoussent et les cheveux blanc reprennent leur couleurs. On dit que même les dents cassées repoussent !!!

Barry Carter a fait plusieurs expériences aussi avec les fruits, légumes et plantes et il a découvert des résultats stupéfiants:
Voici quelques photos: http://www.subtleenergies.com/ormus/tw/pictures.pdf

Pour terminer, voici quelques méthodes pour fabriquer l’ormus:
http://www.subtleenergies.com/ormus/tw/articles.htm#METHODS
Je compte bien continuer d’essayer quelques unes dans les prochains jours… 😉